Poèmes

Dernier ajout : 19 septembre 2016.

  Années 70, premières plaquettes publiées par Jean-Paul Louis et Edmond Thomas :
  Poèmes brefs, poèmes faciles à lire.
  Puis, un silence d’environ 10 ans.

  Composés dans les années 80 - 90 et publiés un peu plus tard, deuxième grappe de recueils :
  Qui ne disent mot (Tarabuste, 2005) ;
  S’en sauver (Wigwam, 2002) ;
  Bestiaire corse (avec Benoît Jacques, 2006)
  ... et quelques autres inédits ou publiés partiellement en revues.

  En 1994, écriture d’un poème bizarre, très long, La Nasse (Verlag Im Wald, 2007), seul poème de cette époque et formant couple avec Une Anthologie.

  Depuis 2002, écriture de Descartes tira l’épée.
  D’où, de 2004 à 2008, une troisième grappe, quatre recueils :
  Changeons d’espace & de temps (remue.net, été 2004 ; VOuÏR, 2009) ;
  Poèmes improvisés sur des thèmes siciliens ou crus tels suivis de Fabriques de clichés (2005) ;
  PP (2005) ;
  Un Hymne à la paix (16 fois) (2008).
  D’où, encore, d’autres carnets de croquis, comme ces quatrains d’après les gravures de Jacques Callot, Les Misères et les Malheurs de la guerre.

  En 2014, 2015, Climats, un poème en marge du Journal de la crise de 2006, 2007, 2008, d’avant et d’après.