Climats

Dernier ajout : 19 septembre 2016.

  Fin janvier 2014, Cécile Wajsbrot m’a passé commande d’un texte pour le cycle de rencontres organisé sur ce thème avec la Maison des écrivains (Mel).
  J’en ai donné une lecture le jeudi 8 janvier 2015 à 19h00 à Paris. De nombreuses autres ont suivi, en cours d’écriture, selon des versions partielles et provisoires, et continuent - à voix nue ou en lecture-performance avec Élodie Barthélémy et Serge Tamas.
  « Climats » s’entend ici comme on l’entend de nos jours : au sens des enjeux du changement climatique sur notre planète. Ce poème les prend de front. En ne laissant de côté aucun aspect : ni physique, ni politique, ni sensoriel. Car il faut sentir, comprendre et imaginer pour agir, pour échapper à la fascination, à la négation, à la paralysie. Ceux qui veulent que l’ordre existant se maintienne le savent : il ne faut, pour qu’ils restent tranquilles, ni sentir, ni comprendre, et si malgré tout on ne peut cacher, qu’au moins on désoriente et brouille.
  On ne saurait faire de politique, aujourd’hui, sans regarder le ciel la nuit.
  On ouvre notre sensibilité et nos questions à l’horizon immense.

  Ici, quelques extraits :
  je remercie...
  quand le méthane...
  bien sûr que c’est possible...
  et toi, qui cultives ton champ...
  je ne sais pas les dimensions...
  planètes et étoiles...

  « Pourquoi as-tu écrit ce poème ? » m’a demandé la rédaction de YonneLautre : ma réponse.

  Climats est publié aux éditions publie.net (papier + epub) dans la collection de poésie L’Inadvertance dirigée par François Rannou.
  En complément de cette édition vous pourrez lire ici quelques-unes de mes sources.

  Merci à ceux qui ont lu ce poème et en ont rendu compte, en ont repris une ou plusieurs séquences.
  La Mel a publié sur son site le texte tel qu’il a été lu le 8 janvier 2015.

  On peut suivre l’actualité de ce poème, commenter, questionner... sur facebook.