La naissance de la paix

Dernier ajout : 2 septembre 2016.


  Suivant le titre du livret de Descartes, quels chemins de la guerre à la paix, et quelles paix ?
  Supposons : la paix vient d’être proclamée, il n’y a plus d’avions dans le ciel, on ne craint plus pour sa vie, on n’est plus rivé à la minute, à l’heure qui suit, on imagine des avenirs possibles.
  C’est la situation initiale de chacun des seize Hymnes à la paix, composés pour le poème final de Descartes tira l’épée. Et c’est notre interrogation, enfants d’après-guerre : quel monde faire de tout ce qui est autour de nous ?
  Des jardins peuvent être des rêves de paix.
  On sait aussi qu’il faut considérer une terre limitée et sans nous.
  On dit, pour voir : changeons d’espace & de temps.
  Et la crise qui se déploie en ce moment même, on se demande si elle ne remet pas en cause ce que nous avions cru possible, si elle n’est pas forte de tout ce que nous ne parvenons pas à penser.